Les formalités pour avoir accès aux prestations des pompes funèbres

pompes funèbres

Les prestations des services de pompes funèbres peuvent être d’un grand secours pour réussir les obsèques d’un être cher. Cependant, il faut aussi penser à réaliser d’autres démarches administratives non prises en compte par les pompes funèbres comme par exemple les statuts administratifs, l’information des banques, des assurances, des associations…

Les obsèques elles-mêmes

Il faut éviter de faire appel tous de suite aux prestations des pompes funèbres. En effet, il se peut que le défunt ait déjà planifié ses propres obsèques de A à Z. Aussi, il faut vérifier s’il a laissé une note ou un testament dans lequel il décrit ses derniers souhaits et la démarche de réalisation de ses obsèques. Il ne faut pas négliger le cas où le défunt a souscrit une assurance obsèques pour financer ses funérailles.

La déclaration du décès

Dans les heures qui suivent le décès de votre proche, vous devez réaliser certaines formalités administratives :

  • Faire approuver le décès par un médecin puis le déclarer au service public.
  • Ensuite, consulter les dossiers du défunt concernant ses donations d’organe.
  • Si le défunt n’a pas souscrit une assurance obsèques, ne vous précipitez pas sur le choix de l’agence funéraire : consultez vos proches et faites des comparaisons de devis.

De plus, il est aussi important de savoir que vous pouvez prélever de l’argent sur le compte bancaire du défunt pour réaliser ses obsèques sans que le montant extrait dépasse une certaine somme.

Quelques détails administratifs

Vous ne disposez que de six jours pour organiser les obsèques de vos proches. Obtenez rapidement l’acte d’état civil et l’acte de décès du défunt, documents indispensables pour obtenir les services des pompes funèbres.

Informez également toutes les personnes physiques ou morales (l’employeur du défunt, salariés, locataires) pour savoir si le défunt a souscrit une quelconque assurance.  Renseignez-vous également si le défunt était un demandeur d’allocation du pôle emploi, de capitaux-décès, de remboursement des frais médicaux, du revenu de solidarité active, de l’allocation de soutien familial, l’allocation veuvage,… Ses diverses allocations peuvent être utiles pour garantir l’accès aux prestations des pompes funèbres. Il se peut que le défunt ait fait une épargne sur un compte bancaire, la banque dans ce cas peut payer les frais de services des pompes funèbres. Prévenez aussi les assurances du défunt, si le défunt a souscrit une assurance obsèques, alors vous pouvez déléguer le reste des formalités à l’assurance et vous concentrer sur votre deuil.